Départ à la retraite en fin 2018, ou en 2019 :




Départ à la retraite en fin 2018, ou en 2019 :
Attention au taux de prélèvement fiscal fixé selon votre déclaration de revenus 2017 !

La baisse de vos revenus liée à la fin de votre activité professionnelle ne sera pas totalement prise en compte par le système de prélèvement à la source et votre taux d'imposition sera plus élevé que celui auquel vous auriez normalement dû être soumis du fait de votre passage à la retraite et donc de la baisse de vos revenus.

Ainsi, compte tenu de la mécanique du prélèvement à la source, ce trop payé ne vous sera remboursé qu'à partir du mois de septembre de l'année suivante (au lieu de celui de l'année en cours). Une régularisation de votre imposition tardive qui, si vous quittez la vie active en 2019, n'adviendra qu'en septembre 2020.

Pour anticiper cette déconvenue, une option s'offre à vous : demander à l'administration fiscale, dès le 1er janvier 2019, de vous calculer un nouveau taux. Lequel taux s'appuiera alors sur votre estimation de revenus, afin d’appliquer la règle de "contemporanéité de l’impôt » 

Pour ce faire, rendez-vous dans votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr dans la rubrique "Gérer mon prélèvement à la source". Il convient, ensuite, d'indiquer le montant de vos pensions de retraite. De là, deux possibilités s'offriront à vous :

. Soit vous remplissez les conditions pour obtenir un taux moins élevé si bien qu'un nouveau taux sera alors calculé sur la base transmise.
. Soit vous ne remplissez pas les conditions. Dans ce cas, votre demande sera refusée.